Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 12:53

A Chaumont-sur-Loire, …  

        …le savez-vous ?

Peu après la fin de la guerre 1939-1945, une plaque commémorative  est installée dans les bois de Sudais. C’est en ces lieux que se réunissaient dans la clandestinité les membres du Comité Départemental de Libération (CDL) et les soldats sans uniforme qui chassèrent l’occupant.


Plaque-commemorative-Resistance-Foret-de-Sudais.jpg

Plaque commémorative posée dans la forêt de Sudais en 1989 - Photo : Coll. privée


Cette plaque, suite à des travaux forestiers, avait été déplacée et avait fini par disparaître.

Le 3 septembre 1989, une grande manifestation du souvenir se déroula au cœur de la forêt de Sudais, à une croisée de chemins. Une nouvelle plaque, portant les mêmes inscriptions que la précédente, fut dévoilée par deux Chaumontais, Madame Fromentin Germaine, rescapée de Ravensbrück et Monsieur Cordelet William dont ni le père ni le frère ne revinrent des camps de Buchenwald et de Neuengamme.

Cette plaque est encore présente aujourd’hui.


Commemoration--Resistance-Foret-de-Sudais.jpg

Cérémonie commémorant  les réunions clandestines du CDL et des résistants - Photo : Coll. privée


Aujourd'hui, 7O ans après les faits, le discours de 1989 vibre encore…

« Il paraît difficile, après tant d’années, d’imaginer sous ces ombrages la présence furtive d’honnêtes gens persécutés parce qu’ils avaient choisi le dur chemin de la Résistance, plutôt que celui de la capitulation et de la soumission à l’occupant….

C’est pourtant sous l’accueillante complicité de ces futaies que des hommes déterminés, responsables de divers mouvements de Résistance se retrouvaient pour élaborer ensemble les moyens d’un combat difficile qui devait à la fois chasser l’ennemi et assurer au Pays une autorité légitime ».

Et l’orateur poursuit...

« L’une des premières décisions du C.D.L. fut de désigner à la Résistance un chef militaire unique pour coiffer l’ensemble des Forces Combattantes du Loir et Cher, qui depuis longtemps déjà, en dépit d’une répression féroce se préparaient au combat libérateur par la réception de parachutages d’armes, les sabotages et autres actions de renseignement. La commune de Chaumont, les communes environnantes ont payé un lourd tribut à la Résistance…..

Et c’est encore dans le bois de Sudais, quelques jours après le débarquement du 6 juin 1944, que le colonel VALIN de la VAYSSIERE fut choisi et confirmé dans les fonctions de Chef Départemental des Forces Françaises de l’Intérieur ». 

Dans le département, les Résistants s’étaient organisés et cela allait suivre dans toute la France...

« Quelques semaines plus tard, les F.F.I. passaient à l’action aux quatre coins du Pays ».


CFT-en-visite-en-2004.JPG

Les membres de l’association « Chaumont au fil du temps en visite en forêt de Sudais en 2004 accompagnés de Maurice Robert, garde de la forêt et de William Cordelet – Photo : Joël Girard


Document réalisé par Joël GIRARD avec l’aide de Jacqueline et Michel VIOU 

             "Chaumont au fil du temps"  chaumontaufildutemps@laposte.net

Partager cet article

Repost 0
Published by chaumont aufildutemps - dans Le SAVEZ-VOUS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chaumont aufildutemps
  • : Culture, patrimoine, histoire, sont les maîtres-mots pour définir les actions de l'association Chaumont-sur-Loire au fil du temps, dans ce lieu patrimonial classé par l'UNESCO.
  • Contact