Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 09:11

A Chaumont-sur-Loire, …  

        …le savez-vous ?

 

Deux grandes voies de communication, une route et un pont suivi d’une autre route, furent construits à Chaumont sur une trentaine d’années, entre 1830 et 1860. Ceci modifia considérablement le bourg et le village.


 La-route-en-Centre-Bourg.JPG

La Route Départementale n° 3 traverse le bourg en suivant la Loire - Photo 1915 CPA Coll. privée


 

Le bourg de Chaumont  avant 1860 était en fait, depuis des siècles, tourné vers la Loire. La pêche et le passage des mariniers, avec l’agriculture, rythmaient la vie de ces gens de Loire. C’était plutôt une vie en semi-autarcie.

 

Le village était difficilement accessible par terre ; les grandes routes actuelles n’existaient pas. Pour joindre les villages de Rilly, Vallières et Pontlevoy, le plateau et la forêt, on devait arpenter le coteau par des chemins de terre pierrés, construits dans les tertres : de la Gautrie, des Arnaises, de la Pommerie, de l’Aumône ou du Goualoup, de la Goutechalière, …

Pour rejoindre Candé, le val s’élargissait et on empruntait un chemin de bord de Loire, dans les varennes ou au pied du coteau.

Pour aborder les villages de la rive droite de la Loire, on avait recours à un passeur entre Ecures et Saint Martin.

  

Après la Révolution Française et le Premier Empire, le commerce vers l’extérieur se développa progressivement. De nouveaux moyens de déplacement virent le jour comme le train avec une gare à Onzain. Un besoin de voies de communication, pour le transport des produits (pierres, grains, vins…), apparu. Un certain développement se fit jour. Chaumont ne dérogea pas à la règle.


La Route Départementale n° 3, d’Orléans à Tours sur la rive gauche, passa à Chaumont. Elle suivit la Loire et de grands travaux eurent lieu dans le village entre 1820 et 1830 : on abattit des maisons, une tuilerie, la chapelle de St Martin ; on retailla le coteau ; on construisit des perrés pour éviter à la Loire de « mordre » dans le coteau.


Carrefour à St Martin

A St Martin devant le Prieuré, la route a été tracée au pied du coteau. La chapelle située devant a été détruite.  Le pont fut réalisé en 1858 et traversa la cour du prieuré, séparant de ce fait la ferme de sa grange. CPA. Coll. Privée

 

RD-14-au-Carroir.JPG

Devant le Carroir, la route de Blois à Amboise fut tracée. Des maisons furent détruites, d’autres alignées et la rampe d’accès à la Loire déplacée. CPA Coll. privée

 

La Route Neuve fut tracée dans le ravin des Arnaises entre la RD n° 3 et la Jacquière. L’adjudication des travaux eut lieu en 1855. Cette route de Grande Communication  n° 14 se continuait jusqu’à Pontlevoy ; on initia un nouveau tracé vers les Vaux, l’Hotellerie, l’Ermitage et on traversa la forêt de Sudais.


Route-Neuve-dans-le-ravin-et-rue-de-la-Pommerie-dans-le-ter.jpg

Photo actuelle : Route Neuve qui fut construite en 1855 dans le ravin.; Rue du Tertre de la Pommerie desservant autrefois le Frédillet et les Places mais aussi route d’accès vers Rilly et Pontlevoy. Photo. J. Girard

 

En 1858, le pont de Chaumont-Onzain fut construit à l’emplacement du pont actuel.

A partir de ce moment, on pouvait circuler dans le village d’Est en Ouest et du Nord au Sud sans difficulté.

Cet indispensable développement d’infrastructures routières modifia profondément le paysage. Pour autant il n’apporta que peu de développement économique mais en revanche,  il crée de nos jours une gêne pour la vie des habitants qui doivent composer avec une circulation routière incessante et dense.

 

Document réalisé par Joël GIRARD

"Chaumont au fil du temps"

02 54 20 95 67 - chaumontaufildutemps@laposte.net

Partager cet article

Repost 0
Published by chaumont aufildutemps - dans Le SAVEZ-VOUS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chaumont aufildutemps
  • : Culture, patrimoine, histoire, sont les maîtres-mots pour définir les actions de l'association Chaumont-sur-Loire au fil du temps, dans ce lieu patrimonial classé par l'UNESCO.
  • Contact