Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 23:48

 

Le samedi 8 décembre 2012, accueillis par Mr Burnam, Maire, Mr Delecluze et Mr Augeard, les membres de notre association " Chaumont-sur-Loire au fil du temps" visitent l’église St Denis de Coulanges

Les-stalles-et-le-retable.jpg

 Stalles, retable et statues de l'église de Coulanges Photo J. Girard

Elle a été restaurée à différentes époques, grâce à la générosité de mécènes : fin 19ème, la famille Trafford qui a marqué son empreinte, sur les vitraux, le mobilier…, puis plus récemment par différents autres mécènes qui ont aidé à sa sauvegarde.

Vitrail-de-St-Edouard-et-statue-de-St-Denis.jpg

Vitrail de St Edouard et Statue de St Denis Photo J. Girard

Les vitraux représentent St Edouard, Ste Martine, St Denis tenant sa tête à la main, St Joseph, Ste Claire (les Clarisses occupaient l’abbaye de la Guiche). Ils sont de 1872 de facture classique, réalisés par Lobin de Tours. Le retable date du 17ème. Il est encadré de deux belles statues de St Denis et Ste Claire.

Misericorde-2.jpg

Miséricordes des stalles représentant la taille de la vigne, un capricorne, et un homme en habits Photo J. Girard

Mais les éléments principaux et originaux de cette église sont bien sûr, les 16 stalles installées après la Révolution. Elles proviennent de l’abbaye de La Guiche située sur Coulanges. Elles sont datées vraisemblablement de la fin du 15èmedébut 16ème. Elles sont en chêne. Les miséricordes sont sculptées et toutes différentes. Elles représentent des signes du zodiaque, des feuillages, des personnages, la mort, des animaux… Ces miséricordes sont sous des plates formes qui laissaient croire que les moines, moniales ou abbés étaient debout mais en fait appuyés pour ne pas trop peiner pendant les offices. De nombreuses autres sculptures, hauts reliefs ou ronde-bosses, ornent différents éléments des stalles, comme les accotoirs, les parcloses…

 

La visite terminée, nous rejoignons Onzain pour enrichir nos connaissances sur les stalles et les miséricordes, grâce aux interventions très riches de 3 personnes :

- Mr Anquetin qui nous présente un diaporama sur les stalles de l’abbaye de La Guiche (maintenant 16 à Coulanges et 28 à Herbault sur la centaine présente à la Guiche) et celles de l’église de la Trinité à Vendôme

- Mr Magen intervient en tant que sculpteur et s’attarde sur les bois à sculpter, leur structure, leur exploitation, les espèces… ; sur les outils dont il se sert : ciseaux, formoirs, gouges, burins, massettes, râpes, rifloirs, racloirs… ; sur le vocabulaire de ce matériel liturgique : la petite jouée, le dais, la crête, le dorsal, le museau, l’accotoir, la parclose, la miséricorde… ; sur le geste et l’effet escompté.

- Raymond Joly, sur les photos de Mr Anquetin, nous commente et fournit des interprétations sur les stalles en général et sur celles de Coulanges et Herbault en particulier.

Environ 7600 stalles avec miséricordes ont été répertoriées, en France. Présentes à l’origine surtout dans les grands édifices, cathédrales, abbayes, collégiales, on les retrouve aujourd’hui, disséminées, dans des églises paroissiales.

Pour celles de l’abbaye de La Guiche, on pense à une centaine de stalles : 40 basses et 60 hautes. L’abbaye des Clarisses a été vendue comme bien national en 1790. 28 stalles furent ramenées à Herbault en 1792 et 16 à Coulanges en 1806.

Misericordes-1.jpg

Deux miséricordes des stalles de Coulanges représentant une feuille de vigne et un cygne Photo J. Girard

On trouve représenté sous les sièges, des activités de la vie quotidienne, travaux agricoles ou artisanat, le zodiaque, les animaux fabuleux, des feuillages, des personnages… 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chaumont aufildutemps - dans PATRIMOINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chaumont aufildutemps
  • : Culture, patrimoine, histoire, sont les maîtres-mots pour définir les actions de l'association Chaumont-sur-Loire au fil du temps, dans ce lieu patrimonial classé par l'UNESCO.
  • Contact