Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 21:22

 

La ligne du tramway électrique Cléry-St-André à Amboise passait par Chaumont au début du 20ème siècle. Elle fut ouverte en 1913 et perdura jusqu’en 1934.

 

Ancienne-gare-de-tramways-electrique-de-Chaumont-sur-Loire.jpg

Ancienne gare du tramway électrique à Chaumont-sur-Loire, transformée en dépot de la DDE - Photo Claude Roques

 

De nombreux vestiges ou traces sont encore présents dans le paysage comme les gares de Chaumont, Candé, les Montils, ainsi que les gares de Chargé, Bas-Rivière et Blois-Electrique, l’usine électrique des Montils et les restes du pont pour traverser le Beuvron.

Cette ligne suivait les villages des bords de la Loire sur la rive gauche.

 

Un ingénieur, Charles Lefebvre, avait créé en 1911 une usine électrique aux Montils pour alimenter les trams et apporter l’électricité aux campagnes alentour. On fabriquait l’électricité à partir du charbon.

C’est également à Charles Lefebvre que le Conseil Général de Loir et Cher octroya la concession pour construire la voie (voie métrique), les infrastructures du tramway, comme les gares, les ponts, les haltes,…et pour exploiter l’ensemble.

 

Les gares de cette ligne se ressemblaient toutes. A voir celles de Chargé, Candé, Les Montils, Bas-Rivière et Blois qui sont restées encore aujourd’hui dans un bel état de conservation. Certaines sont maintenant des lieux privés ; d’autres appartiennent aux collectivités comme à Chaumont. Dans certanes communes, elles ont totalement disparu ou ont été complètement détournées.

 

Gare du tramway électrique des Montils

Ancienne gare des Montils, restaurée récemment - Photo Claude Roques

 

Les gares étaient construites en briques sur une ossature en bois et couvertes de tuiles mécaniques avec de belles poteries pour les rives de toits et les épis de faîtages.

L’usine électrique et la station d’entretien des trains étaient plutôt sur ossature métallique avec remplissage de briques.

Gare de Candé - Détail toiture Electrique de Loir-et-Cher - Usine électrique des Montils    

Détails : Matériaux de construction et ELC (Electrique de Loir-et-Cher) Photos Claude Roques

 

Il y avait 3 lignes de tramway électrifiées en Loir et Cher : Cléry-St-André-Amboise, Les Montils-Contres et Oucques-Châteaudun.

Deux sociétés géraient l’entreprise de Mr Charles Lefebvre, ELC (l’Electrique de Loir et Cher) pour la production et la vente de l’électricité et TELC (Tramways Electriques de Loir et Cher) pour la construction et l’exploitation des tramways

 11 03 Poste et Gare de Chaumont-sur-Loire

Halte de Chaumont-sur-Loire -CPA

 

 

A Chaumont-sur-Loire, la ligne empruntait la route départementale sur toute sa longueur, les bas-côtés ou la route elle-même comme dans la traversée du village. Il y avait une gare vers Candé, une Halte au bas de la rampe du château, un arrêt au bas de la route neuve devant l’entrée du château. 

Des Cartes Postales Anciennes représentent la halte mais à notre connaissance, aucune photo n’est connue de la gare et des tramways dans Chaumont lors de son fonctionnement.

 

Nous recherchons des personnes qui pourraient nous aider à retrouver des traces du tramway à Chaumont (photos, témoignages oraux, écrits,...) ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chaumont aufildutemps - dans PATRIMOINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chaumont aufildutemps
  • : Culture, patrimoine, histoire, sont les maîtres-mots pour définir les actions de l'association Chaumont-sur-Loire au fil du temps, dans ce lieu patrimonial classé par l'UNESCO.
  • Contact