Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 18:45

 

Sortie botanique et environnementale sur les bords de la Loire à Chaumont en compagnie de Evelyne Cantone et de Pascal Cabaret

 IMG 1062a

 Le déboisement d’une île sur la Loire (P. Cabaret)

 

L’entretien du lit du fleuve passe aussi par un déboisement complet de certaines iles sur la Loire.

Pascal Cabaret de la Direction Départementale des Territoires s’occupe, entre autres, de l’entretien de la Loire. Il est notre invité et notre guide pour comprendre et appréhender les grands travaux qui se réalisent sur le domaine fluvial.

Le principal enjeu du déboisement consiste à éviter des catastrophes lors des excès de la Loire (crues glaces, vents,…) à protéger les personnes et les biens. En facilitant l’écoulement de l’eau, en limitant la pression sur les levées, en débarrassant le lit du fleuve de la végétation surabondante en quelques lieux, on espère une meilleure tenue du fleuve lors de grandes crues.

Ce déboisement est réfléchi, quant à l’époque des travaux (attention pour la flore et la faune) quant à la méthode (attention pour l’environnement).

Probablement en septembre, commencera ce déboisement réalisé avec une pelle mécanique. Les végétaux seront broyés.

 La-Loire-et-ses-Iles.JPG

La Loire et ses îles

 

Pascal profite de ce moment pour nous faire observer le paysage, l’implantation des espèces d’arbres sur la rive. La lecture montre une végétation en « étage » des différentes espèces d’arbres en fonction de leur distance à l’eau : Saule pourpre au ras de l’eau ; saule blanc et peuplier noir ensuite; puis peuplier noir ; suivent le frêne et le charme ; le plus éloigné de l’eau, le chêne.

Les teintes, des verts entre autres, sont innombrables. Le saule blanc est « la lumière » de Loire !!!

  

Evelyne-Cantone.JPGL’observation de la flore des bords de Loire

 

Evelyne Cantone fait partie de la Société d’Histoire Naturelle du Loir et Cher. Elle va nous raconter les plantes…

C’est sous les peupliers blancs avec les duvets blancs cotonneux, graines de l’arbre, que commence le voyage chez les plantes.

Elle nous montre des plantes, nous fait des commentaires, nous raconte de petites histoires de cuisine ou de remèdes, et répond à nos questions.

Ensemble, nous observons et prenons le temps de la découverte : le saule, l’aristoloche, l’astragale, le compagnon blanc, le salsifis sauvage, le frêne, le géranium des Pyrénées, la bardane, le cornouiller sanguin, le cirse vulgaire, la stellaire, le sceau de Salomon, le cerfeuil penché, la renoncule raiponce, la véronique à feuilles de chêne,….

Nous nous arrêtons également sur la tanaisie qui refoule les puces et les mites ; la clématite qui sent bon le soir ; la petite pimprenelle qui peut se manger en salade ; le galéga qui fixe l’azote de l’air dans les racines comme la luzerne ; l’orme fortement disparu, atteint par la graphiose ; le cabaret des oiseaux garde l’eau de pluie dans ses « coupelles » ; le tamier, que l’on appelle « herbe aux femmes battues » dont les pousses se mangent comme des asperges ; la renoncule flottante actuellement sur la Loire est le signe d’eau propre et bien filtrée  !!!!!

 

Decouverte-de-la-flore.JPG

Les visiteurs observent la flore diverse et variée

 

Nous en profitons pour observer quelques animaux : la cétoine drap mortuaire, la cétoines dorée, l’araignée crabe, le clairon,…On évoque les  corbicules qui ont envahi la Loire.

 

Cette promenade nous a permis de nous attarder sur des plantes qui semblent anodines au premier regard mais qui, vues de plus près, sont attachantes.

Merci aux deux intervenants de nous avoir enrichis de leur savoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by chaumont aufildutemps - dans PATRIMOINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chaumont aufildutemps
  • : Culture, patrimoine, histoire, sont les maîtres-mots pour définir les actions de l'association Chaumont-sur-Loire au fil du temps, dans ce lieu patrimonial classé par l'UNESCO.
  • Contact