Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 11:10

Le samedi 8 février 2014, Maxime Longeaux, agent de développement à la Fédération de Pêche de Loir-et-Cher anime la rencontre-exposé-débat sur les poissons, la pêche, la Loire…


Numero-2-0008a.JPG

 Maxime LONGEAUX, lors de son intervention Photo : C.Loriot


La FEDERATION du Loir et Cher pour la PECHE et la PROTECTION du MILIEU AQUATIQUE a pour buts de développer le loisir pêche, former des jeunes pêcheurs. Elle participe à l’aménagement du territoire et organise la protection du patrimoine piscicole…

www.fedepeche41.com


Les MILIEUX AQUATIQUES dans le LOIR-et-CHER

Trois grandes vallées existent dans notre département :

La vallée du Loir et de la Braye : Ces rivières accueillent les carpes, vairons, brèmes et les petits poissons blancs ; les salmonidés, les truites.

La vallée de la Loire et du Beuvron, de la Cisse et du Cosson. Tous ces cours d’eau se jettent dans la Loire. La Loire est le dernier fleuve dit sauvage. C’est un grand axe de migration pour les poissons comme l’alose, l’anguille et le saumon. Il y a une soixantaine d’espèces de poissons sur l’axe Loire.

La vallée du Cher et de la Sauldre. Près de Salbris, il y a des zones à truites.

 

Les HABITATS sont diversifiés. On trouve des milieux ouverts (le torrent, le ruisseau, la rivière, le fleuve…) et des milieux fermés (étangs, gravières, lacs…).

La végétation peut comporter des indésirables comme la jussie. La végétation participe à l’oxygénation des poissons. Ils s’y cachent. Elle peut servir de support à la ponte ou aux alevins.

De nombreuses espèces d’animaux cohabitent et s’affrontent (des reptiles comme le triton, la salamandre, la couleuvre ; des grenouilles ; des oiseaux comme le martin pêcheur, les hérons, le cormoran)

 

L’ALIMENTATION du poisson est variée : plancton, invertébrés, insectes, crustacés, mollusques, poissons de la même ou autres espèces.

 

La REPRODUCTION est aussi diversifiée. A chaque poisson, sa période de reproduction et son lieu de ponte. Le brochet cherche une zone annexe au courant avec de la végétation et peu d’eau. Il y a des zones de frayères dans la Loire. Le saumon retourne toujours frayer au même endroit.


Les POISSONS

 

Poissons-FDPLC.jpgPoissons-2-FDPLC.jpg

 

Les différents poissons en Loir-et-Cher, guide de pêche 2014


 Les POISSONS D’EAU CALME : la carpe commune qui est la seule sauvage, la miroir et la cuir sont des hybrides ; la tanche, le gardon, le rotangle, la brème, le carassin qui vivent en eaux calmes ; la perche soleil et le poisson chat sont les seuls qui sont classés nuisibles ; la bouvière dépose ses œufs dans les moules d’eau douce qui les gardent ainsi que les alevins.

 

Les POISSONS D’EAU VIVE : le goujon, l’ablette, le hotu, le chevesne, le barbeau, la vandoise.

 

Les CARNASSIERS : le brochet, léopard des eaux douces, surnom dû à sa propulsion de 75 km/h  pour attaquer sa proie ; le black-bass, perche noire. Il commence à arriver en Loire ; la perche franche vit en banc ; le sandre, vampire des eaux douces, chasse en banc ; le silure a 6 barbillons. Il n’est pas classé nuisible. Il a sa place sur les grands axes. Il a les mêmes niches de reproductions que le sandre.

 

Les SALMONIDES. La truite arc-en-ciel a été « fabriquée » par les pisciculteurs ; on la met à l’eau pour qu’elle soit pêchée. La truite fario est sauvage.

 

Les MIGRATEURS sont les anguilles, les saumons, la truite de mer, l’alose.

 

Les poissons font partie du patrimoine vivant de nos régions. La pêche est une actiité technique mais de loisirs. Elle contribue à la préservation des équilibres naturels.

Partager cet article

Repost 0
Published by chaumont aufildutemps - dans PATRIMOINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chaumont aufildutemps
  • : Culture, patrimoine, histoire, sont les maîtres-mots pour définir les actions de l'association Chaumont-sur-Loire au fil du temps, dans ce lieu patrimonial classé par l'UNESCO.
  • Contact